SEL Gabare
Page d'Accueil Accueil
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Forum Forum
Agenda Agenda
Album Album
Annuaire Annuaire
   - CO-VOITURAGE et auto-STOP
   - LES LIVRES à VOTRE DISPOSITION
   - La Quatrième semaine de l’économie solidaire de Pessac en 2005
   - La Troisième semaine de l’économie solidaire de Pessac en 2004
   - Les compte-rendus des activités de la 2ème semaine de l’économie solidaire de Pessac
   - Agenda
   - Vos articles à publier dans un prochain "Petit Bouchon"
   - Vos offres et demandes en ligne
   - L’AGE de FAIRE
   - La LETTRE de SEL’IDAIRE
 Espace Rédaction 
Entrez dans l'Espace Rédaction

Site réalisé avec SPIP
LES BIO-SQUELETTES
Vous êtes ici  Accueil   A comme BONS PLANS et oui...cela est possible même dans le SEL.

COMMENT VIVRE SANS ARGENT

lundi 19 novembre 2007, par Daniel D., par Elisag






Rencontres nationales InterSEL 2007 à Amange le 22 août - Témoignage de Heidemarie Schwermer - Théorie de Uli Franck.

Heidemarie vit sans argent depuis 11 ans. En 1994 elle fonde un Tauschring (SEL allemand) ; politiquement cela l’a satisfait au début : recevoir et donner et non mendier, c’est important. Mais le SEL est encore dans l’équivalence et elle ne veut plus non plus d’échange en nature, car c’est la même logique que celle de l’argent, c’est la logique de la société actuelle, or on voit qu’elle ne va pas cette société : la base, c’est l’échange, c’est le principe de l’équivalence, ce qui entraîne le besoin d’argent.

IL FAUT CHANGER LA REGLE DU JEU

Si on veut du nouveau, il faut trouver :

MIEUX, PLUS SIMPLE, PLUS LIBRE, PLUS HUMAIN, PLUS EFFICACE

Or l’argent nous offre déjà tout cela, par rapport à l’époque où il n’existait aucun moyen d’échange. Alors se libérer de l’argent, sortir de cette matrice : cela peut sembler tellement farfelu !

Quand la logique de l’argent devient la dominante en 1620, c’est un très gros progrès par rapport au système féodal, une amélioration de la vie grâce à la facilitation des échanges : mieux, plus simple, plus libre, plus humain, plus efficace. C’est une nouvelle ère.

Mais aujourd’hui, ce qui était bien en 1620 n’est plus si bien et on constate une diminution de la valeur de la vie à cause de l’argent. Et on a beau chercher, cela ne peut pas être mieux organisé : le lien entre la production et la consommation est optimal... Et l’on sait bien que l’on va vers une grave crise... On est dans l’impasse avec l’argent et l’équivalence.

Et il faut trouver une autre solution :

SE PASSER DE L’ARGENT !

Il faut démolir l’argent ! Mais pas d’un seul coup car ce serait pire que tout.

(Exemple : Il y a 20 ans, personne n’auraient imaginé possible le Software - mise à disposition gratuite de logiciels libres, pas de principe d’équivalence, pas de valeur, pas de prix, pas de dette, plus d’exclusion par l’argent. Et en plus, cela entraîne pour ceux qui les créent de travailler dans la joie !...)

En ce moment le système est pervers puisque celui qui veut travailler doit se vendre, se présenter comme une marchandise ; il est le demandeur. Alors que celui qui offre du travail est un héros !

A l’heure actuelle, le travail est une mesure de valeur de l’individu. Et il touche une récompense ou une compensation contre la douleur-travail.

IL FAUT AUSSI CHANGER LA NATURE DU TRAVAIL !

Le SEL est limité. Les monnaies régionales sont une impasse, car c’est la même logique que l’argent.

IL NE FAUT PLUS RÉFLÉCHIR EN ÉQUIVALENCE.

La société risque de basculer et le système de craquer, violemment... (comme le mur de Berlin qui n’a pas été préparé et c’est dommage...). Pourtant,

PETIT A PETIT

on pourrait imaginer un autre système ; pour les transports, pour la santé ; petit à petit on pourrait introduire d’autres systèmes...

Déjà à travers les SEL : c’est très différent d’être seliste plutôt qu’artisan ; il y a un rapport avec le cœur.

Heidemarie travaille (thérapeute - Gestalt), prend à manger et un lit et ne réfléchit pas, ne mesure pas ce qu’on lui donne et ce qu’elle donne, mais plutôt ce qu’elle ressent sur le moment. Nettoyer les fenêtres lui plait autant que aider avec son métier.

Il suffit de

QUITTER LA PEUR DU MANQUE

(Heidemarie sait que tout ce dont elle a besoin va arriver - 11 ans d’expérience de cela !)

SI ON ARRIVE A LA LEGERETE, LA QUALITE DE VIE ARRIVE

Le livre de HeidemarieSchwermer : M"Das stermtalerexperiment" - editeur Gold mann Verlag (en allemand)

Le site de HeidemarieSchwermer avec son dernier livre à télécharger (tout en allemand)

Elisabeth Carbone (SEL Gabare - 33 et SEL Bellocois - 19)


afficher une version imprimable de cet article envoyez cet article à un ami

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-Cotisations 2008...Cotisez il en restera toujours quelque chose...
-LA COMMUNICATION
-Liste de cadeaux 2006...la même qu’en 2005, et que 2004... quoi ???
-Alors... Ce site du SEL Gabare ...On en reparle...
-Visite du club d’aquariophilie par le Prado 33
-Au sujet de Gabare
-Toilettes sèches transportables ou non ???


AUTEUR :



Précédent
Haut de page
Suivant
 admin  -  webmaster