SEL Gabare
Page d'Accueil Accueil
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Forum Forum
Agenda Agenda
Album Album
Annuaire Annuaire
   - CO-VOITURAGE et auto-STOP
   - LES LIVRES à VOTRE DISPOSITION
   - La Quatrième semaine de l’économie solidaire de Pessac en 2005
   - La Troisième semaine de l’économie solidaire de Pessac en 2004
   - Les compte-rendus des activités de la 2ème semaine de l’économie solidaire de Pessac
   - Agenda
   - Vos articles à publier dans un prochain "Petit Bouchon"
   - Vos offres et demandes en ligne
   - L’AGE de FAIRE
   - La LETTRE de SEL’IDAIRE
 Espace Rédaction 
Entrez dans l'Espace Rédaction

Site réalisé avec SPIP
LES BIO-SQUELETTES
Vous êtes ici  Accueil   AMAP et Agriculture Bio

Semer les graines du possible
GRANDE FÊTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET INAUGURATION DU JARDIN D’ADÈLES

jeudi 10 avril 2008






Dans le cadre des semaines du développement durable qui se déroule à Pessac jusqu’au 20 avril, l’inauguration du jardin d’Adeles (Association pour le développement d’échanges locaux équitables et solidaires), a eu lieu samedi en présence d’un public nombreux et de plusieurs associations à vocation environnementale.

Dès le matin, était proposé un chantier collectif de jardinage, suivi d’un repas partagé et musical « Auberge espagnole ». L’après-midi était consacré à la découverte déambulatoire et artistique du jardin d’Adeles. Des associations étaient présentes pour échanger sur des sujets divers : l’écologie dans l’habitat par l’association Useta. Recycler les vieux papiers par l’association Reesom. Désherbage thermique, paillages ?. par la ville de Pessac. La découverte des énergies de demain par l’écosite du Bourgailh ou encore le développement durable en actions par la ville de Pessac et Terre d’Adeles.

2 hectares pour 150 familles. « Terre d’Adèles est une utopie (et non une chimère) que l’on essaie de mettre en acte pour préserver la planète, développer les moyens et la capacité d’agir ensemble autour de convictions qui nous sont chères. Le jardin d’Adèles est un espace de 2 hectares qui constitue la concrétisation d’un beau projet dont bénéficient quelque 150 familles. C’est aussi des actions de solidarité avec le tissu associatif de Pessac, solidarité avec les jeunes en stage intéressés par le développement durable et l’environnement. A ce propos, huit d’entre eux effectuent leur service civil avec l’association Terre d’Adèles. On entre dans le champ de l’économie solidaire qui crée des emplois en faisant pousser des légumes et naître du lien social. Une convention a été passée avec le CCAS. »

Tour à tour, Dorothée Eisenbeis, présidente de l’association Terre d’Adèles, Pierre Rabhi, écrivain, pionnier de l’agriculture biologique, Alain Rousset, député et président du Conseil régional, Jean-jacques Benoît, maire de Pessac, se sont exprimés faisant un plaidoyer pour la vie et stigmatisant la pauvreté, la solitude d’une société déstructurée où il est impératif de semer des graines du possible.

Les nombreuses rencontres depuis six ans avec le Sel Gabare (système d’échanges locaux), ont permis de mettre en place des temps de réflexion pour agir concrètement.

« Cette réalisation est aussi la résultante d’une forte volonté municipale qui a accordé à cette opération un soutien financier de 137 000 euros avec le soutien d’un partenariat efficient », précisait Jean-Jacques Benoît, maire de Pessac.

Source : Sud-Ouest 8/4/8


afficher une version imprimable de cet article envoyez cet article à un ami

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-AMAP de Terre d’ADELES


AUTEUR :



Précédent
Haut de page
Suivant
 admin  -  webmaster